REVUE DE PRESSE du 10 novembre 2020

Télécharger la revue de presse / Download press review

Merci de consacrer un peu de votre temps à remplir le questionnaire en ligne sur le site du projet, afin de nourrir l’enquête sur « Comment habitent les jeunes en Europe » : http://habitat-cooperactif.eu/questionnaire-01/

Edito : Cette nouvelle série de revue de presse évoque différentes composantes de la problématique habitat à plus ou moins grandes échelles de temps et d’espace. Depuis l’ouverture à Paris d’une auberge de jeunesse de nouvelle génération, de dimension humaine, ouverte sur le quartier, jusqu’à l’annonce simultanée d’un concept hors normes, un projet de tour en bois de 160 étages à New York, d’inspiration végétale et à énergie positive, l’actualité nous ramènera « au raz des pâquerettes » pour accompagner un tour de France des maisons écologiques. Cette itinérance introduit la question des mobilités, celle de l’espace et du temps, notions qui seront débattues lors d’un prochain webinaire. Il devrait y être examiné l’hypothèse d’un ralentissement du rythme urbain. Ce volet abordé du trajet-travail de l’habitant nous interpelle pour nous intéresser à la lettre hebdomadaire mise en place par TZCLD qui nous informera de l’avancement de la loi qui devrait élargir et prolonger l’expérimentation nationale Territoire Zéro chômeur de longue durée. L’information du lancement d’un concours de design invitant à inventer l’espace travail de demain montrera l’importance qu’accorde la société à l’échelle spatiale et temporelle de l’ergonomie pour l’homme au travail. Cette lettre hebdomadaire est mise en place pour vous tenir informés sur la proposition de loi élargissant et prolongeant l’expérimentation TZCLD. C‘est une question de santé publique et nous rejoindrons le webinaire de l’école d’ingénieurs de Paris où sur le sujet de la relation santé-environnement sera posée la question de la transition ou de l’effondrement.


1
Auberge de Jeunesse Buzenval – Paris 20e

Projet lauréat, concours « Réinventer Paris » Lieu : Paris 20e Maîtrise d’ouvrage : Novaxia Maîtrise d’œuvre : ORY.architecture Mission : conception et suivi architectural Programme : programme neuf auberge de jeunesse Surface : 1 800 m² Coût : 4,5 M € Calendrier : Livraison en 2020

Un nouveau concept d’hébergement hybride

Avec ce site de la rue Buzenval mis à disposition par la Mairie du XXe arrondissement, ORY.architecture a fait partie des 23 lauréats de la première édition de « Réinventer Paris », vaste appel à projets urbains innovants qui avait été lancé par la Mairie de Paris en 2014. Jadis occupé par une station essence, cette « dent creuse » contrastant avec la densité urbaine de la rue de Buzenval, voit aujourd’hui l’opportunité avec ce nouveau projet de s’intégrer dans un quartier riche d’une architecture éclectique. Le programme innovant d’un établissement hôtelier à mi-chemin entre une auberge de jeunesse et un hôtel se révèle par la conception d’un bâtiment aux objectifs environnementaux ambitieux ; ossature mixte bois béton, avec un objectif de labellisation Passivhaus.

Afin d’intégrer en toute cohérence l’effervescence inhérente au quartier, le traitement du rez-de-chaussée est largement ouvert comme un espace évènementiel à partager et le toit aménagé en rooftop sera également le lieu d’échanges entre voyageurs et parisiens.
LIEN : http://ory-architecture.com/projet/auberge-de-jeunesse-paris-20e/


2
Le Tour de France des maisons écologiques

Deux architectes et un anthropologue, Mathis RagerEmmanuel Stern et Raphaël Walther sont partis sur les routes de France à la recherche de la maison écologique idéale. Sur les trente constructions visitées, ils en ont choisi douze particulièrement emblématiques de leur mode de construction* et les ont analysées en détail. Dessins, chiffres-clefs, interviews  des habitants – pour la plupart autoconstructeurs – et avis d’experts, tout a été mis en place pour produire une étude éclairante sur ces projets alternatifs.
En partant de ce microcosme que représente une maison individuelle, les trois enquêteurs débouchent chaque fois sur les interrogations globales suscitées par la crise environnementale à l’échelle de la planète. Ils pointent les bonnes solutions et débusquent les fausses bonnes idées…

À l’arrivée, ils n’ont sans doute pas rencontré la maison écologique idéale, mais ils ont croisé de très belles aventures humaines et recensé quantité d’initiatives passionnantes qui inventent les nouvelles méthodes de construction à adopter pour sortir de la standardisation industrielle du BTP et de son impact dévastateur sur l’environnement.

* bauge, yourte, conteneurs, kerterres, paille porteuse, roseaux, géonef, briques de bois, super abobe, béton de chanvre, terre coulée, fustes…

https://www.demainlaville.com/le-tour-de-france-des-maisons-ecologiques/

http://www.editionsalternatives.com/site.php?type=P&id=2134


3
Inclusion et territoires zéro chômeur de longue durée

Une lettre hebdomadaire a été mise en place par l’association TZCLD pour tenir informés sur la proposition de loi élargissant et prolongeant l’expérimentation Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée. Relayée par cette association de nombreux territoires se mobilisent chaque jour pour faire de l’emploi un droit.  https://www.tzcld.fr.

Cette lettre vise à donner chaque semaine un aperçu le plus complet possible des avancées de l’examen du texte. Ainsi le mercredi 4 novembre 2020, dans l’après-midi, le Sénat a adopté les conclusions de la commission mixte paritaire sur la proposition de loi relative au renforcement de l’inclusion dans l’emploi par l’activité économique et à l’expérimentation « territoires zéro chômeur de longue durée ».

Les sénateurs, réunis en séance publique, ont donc adopté largement et définitivement la proposition de loi prolongeant et étendant TZCLD dans la soirée du mercredi 4 novembre. Ont pris la parole la Rapporteure, Frédérique Puissat, la Ministre, Brigitte Klinkert, et des représentants des différents groupes politiques. Brigitte Klinkert a salué l’adoption par la Chambre haute d’un “texte important dans un contexte de crise sanitaire et économique”. C’est pour elle “un signe d’espoir et une réponse concrète pour les personnes éloignées de l’emploi, les plus fragiles, un pas de plus pour ne laisser personne sur le bord du chemin”. L’association TZCLD se félicite de ce premier vote solennel sur le texte et attend impatiemment le vote définitif des députés qui devrait avoir lieu dans la deuxième quinzaine de novembre.

LIEN : https://www.tzcld.fr/la-commission-mixte-paritaire-ouvre-la-voie-a-la-2e-etape-experimentale/

Au-delà des personnes privées durablement d’emploi dont il est question ici, c’est plus généralement l’emploi et son corollaire le chômage,- que la crise sanitaire ne manquera pas de démultiplier dans les mois et les années qui viennent- qui se trouvent être l’objet de réflexions prospectives pour l’avenir, à la fois pour minimiser l’impact quantitatif de cette crise, mais aussi en terme qualitatif, l’emploi devant être  réexaminé en profondeur, dans sa nature, son organisation et sa forme, ce qui implique de prendre en compte et d’imaginer ce que pourraient être les espaces de travail demain, en miroir avec les questions des nouvelles mobilités.

Cette notion de mobilité englobe des enjeux liés aux déplacements des urbains et aux transports, mais aussi aux activités, aux localisations, aux proximités. Elle peut être choisie par les usagers, qui ont la liberté d’être à l’initiative de leurs divers parcours. Elle peut également être subie, selon l’aménagement d’un territoire et son organisation spatiale, économique et résidentielle.  Dans les deux cas, la mobilité participe grandement à façonner une certaine cadence, un mouvement aux villes. Les rythmes urbains créés par la mobilité sont d’autant plus structurants pour un territoire qu’ils s’effectuent principalement dans l’espace public, donc dans des lieux accessibles et visibles, voire même souvent audibles, par toutes et tous.

LIEN :  https://www.demainlaville.com/vers-un-ralentissement-du-rythme-urbain/

Ainsi l’Ecole de design La Fontaine à Paris, qui organise annuellement un concours ouvert à tous, lance cette année cet exercice sur le thème intitulé, Inventer l’espace de travail de demain

En effet avec la crise sanitaire, les méthodes de travail ont changé subitement, et nous avons dû nous adapter à un nouveau mode de vie. Les designers jouent un rôle de premier plan dans cette transformation de la société : ce sont eux qui imaginent nos espaces, nos objets et nos images, et qui trouvent des solutions pratiques aux problèmes de la vie quotidienne. 

C’est donc pour faire participer les designers à cette remise en question et à ce besoin de renouveau que l’école La Fontaine organise son concours national sur le thème « Inventer l’espace de travail de demain ». Ouvert aux étudiants et aux professionnels du design, cette initiative a pour but de faire émerger de nouvelles problématiques et solutions, mais aussi de mettre en avant les designers, et de les aider à échanger et à élargir leur réseau.

Le concours de l’école La Fontaine est ouvert aux étudiants, amateurs et professionnels du design, quelle que soit leur spécialité, résidant en France. Le concours est entièrement gratuit. Les participants·es et lauréats gardent la propriété intégrale de leurs travaux pour le concours. Les participant·es doivent proposer un projet correspondant au thème « Inventer l’espace de travail de demain », dans les domaines Graphisme, Produit, ou Espace.

Lien : https://chroniques-architecture.com/inventer-lespace-de-travail-de-demain/


4
Le temps et l’espace

Le mardi 17 novembre, de 13h à 14h, l’agence LDV Studio invitera en direct et en ligne à partager les dernières réflexions sur l’évolution, la gestion et l’influence du temps dans la ville :

« Quelles temporalités dans la fabrique urbaine ? » Temporalités, rythmes urbains, espace-temps, chrono-urbanisme : comment fabriquer nos villes en intégrant pleinement la notion du temps ?

Divers spécialistes s’emparent aujourd’hui du sujet et travaillent quotidiennement sur une prise en compte plus approfondie des enjeux liés au temps dans la fabrique urbaine. Mais pourquoi est-ce si essentiel et comment l’intégrer de manière durable au cœur des nouveaux projets urbains ? Il s’agira de revenir sur les concepts qui émergent depuis quelques années sur cette notion, serons abordé également des exemples concrets d’initiatives qui se développent en France et à l’étranger, puis seront dégagées des pistes de réflexions et d’actions.

LIEN : https://www.construction21.org/france/articles/fr/webinar-le-temps-et-l-espace-quelles-temporalites-dans-la-fabrique-urbaine.html

LDV Studio Urbain est une agence de communication, de prospective et de conseil en transformation de la ville, qui aide les acteurs de la ville, privés et publics, à décrypter les grands enjeux des évolutions des villes pour concevoir des contenus, des stratégies de communication et des projets urbains plus en phase avec les tendances sociétales et les besoins réels des habitants.

Chaque mois un webinaire est organisé pour explorer une thématique différente, des idées novatrices, des projets, des initiatives, toujours dans une vision durable et optimiste du futur de nos villes.

LDV Studio Urbain est l’émanation de la revue web Lumières de la ville dont l’objectif est d’éveiller les consciences citoyennes sur le fait urbain et faire émerger le concept d’urbanité comme un droit pour tous.

LIEN : https://www.ldv-studiourbain.com/


5
Urbanisme et santé publique
Transition ou effondrement ?

UNIVERSITE D’AUTOMNE 
18 NOVEMBRE 2020
ECOLE DES INGENIEURS DE LA VILLE DE PARIS
UNIVERSITE GUSTAVE EIFFEL

L’état de santé et de bien être d’une population dépend non seulement de la qualité des politiques de soins de son pays, mais aussi de ses modes de vie et de la situation de son environnement. La pandémie planétaire du Covid-19 a mis l’accent sur les deux caractéristiques de la mondialisation qui ont le plus contribué à sa diffusion : mobilité et concentration. Comme la crise climatique ou celle de la biodiversité, également à l’origine de cette pandémie, elle interroge nos modèles de développement territoriaux.

Cette crise sanitaire permettra-t-elle de questionner avec un nouveau regard l’aménagement des territoires et des villes, de contribuer aux modalités d’une transition écologique de nos sociétés ?

La santé retrouvera-t-elle sa place dans le champ de l’urbanisme ? 

C’est autour de ces questions, complexes mais essentielles, que cette UE/EIVP 2020 proposera de débattre.

Lien : https://www.eivp-paris.fr/%C3%A9v%C3%A8nements/urbanisme-et-sante-universite-du-genie-urbain-2020-premiere-partie

La première partie, qui se tiendra à distance durant la matinée du 18 Novembre, proposera de revisiter l’histoire des relations entre les épidémies, les maladies infectieuses et les politiques urbaines aux 19e et 20e siècles, pour mieux cerner la nouveauté et spécificité, de ces relations pour notre époque. Courants hygiénistes et révolution de la santé publique ont influencé en profondeur les choix d’urbanisation pris par les édiles comme on le verra, à Paris et dans le département de la Seine.

La seconde partie, reportée à début 2021 pour des raisons sanitaires, nourrie de premiers enseignements tirés de la crise sanitaire du Covid-19, abordera des pistes et hypothèses de travail pour penser un changement de trajectoire, imaginer les conditions d’une transition conciliant ville durable et santé urbaine, éco-urbanisme et santé environnementale. L’expérience récente de Paris et de la région parisienne pendant la crise sera interrogée. Une table ronde tirera quelques enseignements et esquissera des pistes futures de recherche et d’action.

L’École des Ingénieurs de la Ville de Paris (EIVP) est la Grande École d’Ingénieurs du Génie Urbain. Elle est une référence en matière d’enseignement et de recherche sur les thématiques d’aménagement et de management durable des villes

LIEN https://www.eivp-paris.fr

L’Université Gustave Eiffel est constituée de 6 établissements de formation et de recherche, avec des spécialisations reconnues dans les domaines de la ville durable, qui allient leurs compétences pour créer une université de rang international

LIEN : http://www.univ-gustave-eiffel.fr


6
Bientôt une tour en bois de 160 étages à New York ?

© Rescubika Studio (Cecobois.com)

Cet édifice en structure bois concilierait logements, bureaux et énergies renouvelables dans l’optique de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de l’agglomération new-yorkaise. © Rescubika Studio (Cecobois.com)

PROJET. Proposer une tour en structure bois conciliant logements, bureaux et énergies renouvelables en plein cœur de New York. Tel est le concept de la Tour Mandragore pensée par le cabinet français d’architecture Rescubika Studio. L’idée s’inscrit dans le cadre plus large du concours « City of tomorrow », qui ambitionne de faire de la Grosse Pomme une ville neutre en carbone à l’horizon 2050.

© Rescubika Studio (Cecobois.com)

Une tour en bois de 160 étages dans le ciel de Manhattan, un concept un peu farfelu ? C’est en tout cas l’idée de l’agence française d’architecture Rescubika Studio qui, dans le cadre du concours « City of tomorrow », a dévoilé le projet de la Tour Mandragore : cet édifice en structure bois concilierait logements, bureaux et énergies renouvelables dans l’optique de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de l’agglomération new-yorkaise. Partant du principe que les bâtiments ont un rôle de premier plan à jouer pour lutter contre le changement climatique, le concours ambitionne de réduire de 30% les émissions de GES de la Grosse Pomme, avant de lui assurer la neutralité carbone à l’horizon 2050.

La silhouette particulière de la tour s’inspire, sans grande surprise, de la mandragore, « cette plante dont la racine a une forme ressemblant étrangement à celle d’un être humain » d’après le site spécialisé Cecobois.com, et qui occupe depuis longtemps une place dans les bestiaires fantastiques. Les architectes de Rescubika Studio sont partis de ce principe pour en faire le symbole du rapport entre l’homme et son environnement naturel, avec en filigrane la nécessité de préserver l’environnement dans un contexte où le changement climatique se fait de plus en plus sentir.

LIEN : https://www.batiactu.com/edito/bientot-tour-bois-160-etages-a-new-york-60503.php?MD5email=686d6584e21689a1e719c056c1b79a17&utm_source=news_actu&utm_medium=edito

Liens : Cecobois.com / escubika.com


Voici la liste des médias consultés, qui s’augmente au fil des contributions

https://www.batiactu.com/edito/bientot-tour-bois-160-etages-a-new-york-60503.php?MD5email=686d6584e21689a1e719c056c1b79a17&utm_source=news_actu&utm_medium=edito
http://www.univ-gustave-eiffel.fr
https://www.eivp-paris.fr
https://www.eivp-paris.fr/%C3%A9v%C3%A8nements/urbanisme-et-sante-universite-du-genie-urbain-2020-premiere-partie
https://www.ldv-studiourbain.com/
https://www.construction21.org/france/articles/fr/webinar-le-temps-et-l-espace-quelles-temporalites-dans-la-fabrique-urbaine.html
https://chroniques-architecture.com/inventer-lespace-de-travail-de-demain/ https://www.demainlaville.com/vers-un-ralentissement-du-rythme-urbain/ https://www.tzcld.fr/la-commission-mixte-paritaire-ouvre-la-voie-a-la-2e-etape-experimentale/
http://www.editionsalternatives.com/site.php?type=P&id=2134
http://ory-architecture.com/projet/auberge-de-jeunesse-paris-20e/
https://www.ecologie.gouv.fr
https://www.dezeen.com
https://www.editionsducommun.org/
https://0830077h.esidoc.fr/bienvenue-au-cdi-espace-eleves/decouvrir-2/les-selections-thematiques-du-cdi
https://www.lacroix.fr
https://www.lavie.fr
https://esdw.eu/events/espaces-publics-espace-commun-quel-projet-pour-la-ville-dapres/
https://www.erasmusdays.eu/organize-event/https://
www.cadredeville.com/
https://www.inegalites.fr/
https://www.leravi.org/
https://gapeautransition.org/
https://youtu.be/uorXg4YFsZw
Colibris
Fédération des Coop HLM : l’actualité hebdomadaire des Coop HLM
Europa
Pierre Mansat
https://www.lalibre.be/
https://+.lesoir.be/
https://lamaisondulivre.be/https://le1hebdo.fr/,
https://www.cairn.info/revue-document-numerique.htm
https://www.demainlaville.com/
https://www.bookstorming.com/archibooks
https://www.ecologikmagazine.fr/
https://imagedeville.org/
https://www.franceculture.fr/medias
https://site.paralia.fr/
https://www.darchitectures.com/
https://aoc.media/
https://www.revuesilence.net
https://www.revuesilence.net/
https://www.biocontact.fr/
https://lagedefaire-lejournal.fr/
https://www.linsatiable.org/
https://www.mediapart.fr/
https://www.metropolitiques.eu/
https://www.passerelleco.info/
http://www.sans-transition-magazine.info/
https://theconversation.com/fr
https://up-magazine.info/
https://journals.openedition.org/vertigo/
https://reporterre.net
https://www.espacestemps.net/espacestemps-les-cahiers/
https://www.cahiers-pedagogiques.com/
https://campus.la-croix.com/
https://www.scienceshumaines.com/
https://www.ecoledesparents.org/
https://www.europan-europe.eu/fr/
http://www.pierremansat.com/
https://www.colibris-lemouvement.org/magazine
https://www.hlm.coop/actualites-metiers

https://www.tzcld.fr
https://oxi90.com/JLKLITQ42/669D1F4DA7714EF887A514BD0F420697.php
https://www.humanite.fr
https://www.uniopss.asso.fr
www.ladepeche.fr/
https://france3-regions.francetvinfo.fr/
https://www.logic-immo.be/fr
https://www.plateau-urbain.com/