A la découverte du chantier de l’ Habitat participatif en Sud PACA

les Journées Nationales de l’ Architecture de 2020 ont donné l’occasion  d’expérimenter un des itinéraires  que le projet   » Cooper’actif :Habiter ensemble autrement demain » propose dans le cadre de la production  » itinéraires culturels  européens sur l’habitat participatif ».

Il s’agissait le dimanche 18 octobre 2020 de tester une boucle tracée en région Sud PACA, et de la conclure avec la projection du film  « ANAGRAM et son architecte Bertrand Leclercq – Retour sur site, histoire d’un habitat pionnier d’habitat groupé à Villeneuve d’Ascq » en ouverture d’un débat  centré sur « Architecture et Habitat participatif. »

Ainsi, la journée, tout en s’inscrivant dans une dynamique événementielle  de niveau national, répondait aux besoins de dissémination, à l’échelle du projet européen,, des productions  IO5 et IO7, avec la chance de s’inscrire entre les deux confinements!

Le compte rendu en images et en textes à voir sur ce lien : http://habitat-cooperactif.eu/cr_jna/ fait ressortir toute la richesse de l’arpentage collectif, comme outil de débat, en montrant que ce genre de circuit vaut autant par les visites in situ, les rencontres avec les acteurs des projets et les habitants des opérations terminées que par les échanges  entre les participants, dont « la compétence habitante du  circuit organisé » enrichit  la proposition initiale  d’itinéraire  des commentaires  de tous !

Ainsi, l’itinéraire devient  celui de la découverte d’un chantier … permanent  de  HP en Sud PACA… qui s’enrichit chaque année, des nouveaux projets à visiter et  des  nouvelles visites pour retourner sur les sites encore en chantier l’année d’avant
Ainsi le « Retour sur site » se  démultiplie  et prend des prolongements multiples, protéiformes ….commencée en 2001, la collection Retour sur site  des films d’architecture des éditions MALTAE propose de croiser l’’histoire d’un projet et l’évaluation d’une œuvre architecturale : évaluation du site, de sa réception/appropriation par les usagers, et de son rapport au temps (comment a-t-elle vieilli ?).

Passer de l’histoire à l’évaluation invite à «un autre exercice de l’histoire », donnant l’occasion à des usagers de rencontrer souvent pour la première fois les créateurs de leur cadre de vie.
Le film  ANAGRAM est désormais accessible en ligne

Il permet de diffuser à échelle européenne.
Une  version  bilingue, sous titrée en anglais, est en préparation