MALTAE

Mémoire A Lire, Territoire à l’Ecoute

Association de loi 1901, MALTAE est une structure de type ONG qui a pour objet social « la culture du territoire partagé(e) »

Présentation

Imaginée en 1995 pour développer métier et pratiques d’ingénierie culturelle territoriale et d’histoire du paysage, ses travaux contribuent à la mise en valeur culturelle de l’architecture, de l’urbanisme, de l’agriculture, du paysage et de l’environnement dans une filiation à l’éducation populaire, un souci de mise en œuvre d’intelligence collective et une inscription dans le cadre de l’économie sociale et solidaire. MALTAE mobilise pour ses projets, architectes, urbanistes, géographes, sociologues et psychologues, paysagistes, photographes et cinéastes, écologues, agriculteurs, enseignants, conteurs, écrivains et lecteurs, randonneurs et marins. Dans une activité de médiation et de recherche-développement l’association élabore, entre sciences et art, une pensée originale et des outils pour éduquer le citoyen dans les domaines complexes de l’aménagement du territoire, dont des ateliers participatifs, une action de recherche-développement et une activité éditoriale. Trois axes prioritaires sont au cœur du travail sur le paysage et les territoires que poursuit MALTAE depuis 25 ans :

  • Celui de l’exploration du temps et de ces différentes échelles ;
  • Celui du paysage habité : derrière les lieux, les hommes ;
  • Celui d’une approche anthropologique qui se refuse à dissocier nature et culture ;

Localisation

Basée en France, en Région SUD PACA, dans le Var, à Hyères (métropole toulonnaise), MALTAE intervient majoritairement en littoral méditerranéen mais s’ouvre également à l’international.

Objectif et intérêt dans le sujet

1/ La culture du territoire partagé(e) comprend en premier lieu l’accès au territoire et à la possibilité de s’y loger et de s’y projeter, de s’y inviter comme acteur, notamment pour les jeunes.

2/ transmettre l’envie de développer la créativité chez les jeunes et la capacité à se projeter

3/ Apprendre à réinventer le territoire et les valeurs du vivre ensemble par l’architecture.

Créer une dynamique de groupe local pour mener à bien le projet est un choix délibéré pour favoriser l’appropriation du sujet et des résultats du projet dans les territoires.

Rôle dans le projet

MALTAE a initié et porté la candidature ; elle est le coordinateur du projet et assure les missions qui y sont liées : veille et contrôle de qualité de mise en œuvre de toutes les actions.

Elle assure le souci de cohérence dans la réponse aux objectifs du projet (dont celui de l’innovation). Elle exerce une mission d’ingénierie culturelle dans le cadre des productions intellectuelles du projet, elle exerce son activité d’ingénierie culturelle habituelle (organisation de colloques et journées d’études, ou création d’itinéraires ; études-actions et réflexions collectives, initiation de démarches novatrices en terme d’expérimentation, de construction de contenus pédagogiques, et d’animation territoriale, réalisation de films documentaires et pédagogiques). Dans le projet, MALTAE travaille à l’élaboration d’outils pédagogiques, la conception et l’animation du site web, veille et documentation, la réalisation d’un film et d’une exposition photographique et à une enquête sur « comment habite le jeune en Europe », et mise en place d’un itinéraire culturel européen sur le sujet du projet.

maltae2@gmail.com

MALTAE.org

Nederlands NL English EN Français FR Deutsch DE Polski PL