BOUCLE ARDECHOISE – Un demi-siècle d’expériences coopératives en Ardèche – Voyage autogéré d’étude et d’agrément

Dans le cadre du projet « Coopér’actif, Habiter Ensemble Autrement Demain », MALTAE, s’appuyant sur l’expérience des initiateurs de la coop Route et de son offre de circuits autogerés, a invité en juin 2020 à découvrir le parcours de vie de ses initiateurs, sur leur propre terrain d’action. Cette proposition a été faite dans le contexte de la crise sanitaire, comme une adaptation à la fermeture des frontières, compte tenu de l’abandon du circuit transfrontalier France Suisse Allemagne, prévu initialement en mai (cf itinéraire n°8). Cet itinéraire est conçu comme une découverte d’un demi-siècle de culture coopérative sur le thème de « Habiter un territoire coopératif ».  LIEN Programme.  Une troisième coopérative a été invitée à s’associer à ce périple, pour en valoriser la pratique : Les Oiseaux de passage LIEN


Du Sud au Nord

  1. Partir du Viel Audon, un « nulle part » des années 1970, pour suivre la genèse de l’aventure d’un village coopératif auquel 10 000 jeunes ont redonné vie lors de chantiers intenationaux.
  2. Visite de la coopérative Ardelaine à Saint Pierreville avec une séquence « Histoire du projet » : la dernière filature de laine menaçait de tomber en ruines à cause des neiges de 1970. Aujourd’hui, dans ce « village aux volets fermés », 60 salariés travaillent dans cette coopérative, tondent les moutons et travaillent la laine jusqu’à la commercialisation des produits finis.
  3. Enfin visite du quartier de la ZUP de Fontbarlette à Valence, où l’implantation d’un atelier de la SCOP de la filature Ardelaine tricote aussi le lien social.

En bonus : Deux autres séquences sont venues se rajouter au programme initial, grâce à son statut autogeré et coopéractif,  ceux visites proposées et suivies par certains des participants :

  • La visite du hameau des Bogues, dans le sud Ardèche
  • La visite de l’éco-hameau de Cintenat, (à 15 mn de St Pierreville), dont une maison auto construite par son habitant en Bois Terre Paille.

Lire c’est partir, mais partir c’est encore mieux « , ce sous-titre donné à l’itinéraire fait référence à l’existence de trois ouvrages parus dans la même collection « pratiques utopiques » racontant l’aventure des trois sites visités. En empruntant à une maison d’édition de livres pour la jeunesse son nom « lire c’est partir« , était ainsi posé une des composantes des questions de fond du moment du confinement, de la substitution de visites virtuelles aux visites in situ ou… de la bonne alliance des deux !
Le voyage s’est fait en minibus de location de 9 places, ne nécessitant que le permis B
En cohérence avec le fil rouge du projet, « faire voyager des jeunes », la réalisation de l’itinéraire a accueilli une participante de 13 ans et a proposé une piste très pertinente pour son déploiement, en identifiant le public des jeunes des chantiers du Viel Audon comme un nouveau public idéal pour le reconduire, en groupes ou en individuel. La conception du programme a aussi intégré le principe de réciprocité et l’organisation d’un atelier d’échange avec le territoire accueillant.


ITINÉRAIRE PROPOSÉ

J1 Visite du Viel Audon,  hébergement au camping  de St Pierre-Ville, déjeuner au restaurant coopératif
J2 visite  de la Coopérative Ardelaine à Saint-Pierreville   et Atelier  rouvrir les villages aux volets fermés »
J3 visite du Quartier de Fontbarlettes, Valence
BONUS 1 : Bogues du Blat, commune de Beaumont
BONUS 2 : Hameau de Cintenat, habitat de Henri Martin

Voyage autogéré d’étude et d’agrément

PUBLIC: Tout groupe constitué de sa propre initiative : max 18 pers
CONTACT: Ardelaine ou MALTAE
RESTITUTION: Carnet photographique Lola Diligent  ICI

Nederlands NL English EN Français FR Deutsch DE Polski PL