ECM-0189
Géométrie constructive

Nature Ouvrage papier
Titre GEOMETRIE CONSTRUCTIVE / Travaux d’étudiants en architecture
Auteurs David Georges Emmerich
Date de publication 1970
Nombre de pages 384
Pays Fr
Editeur
Lien internet
Lieu de consultation ou mode d’accès ArchiRes Réseau de bibliothèques des Ecoles d’Architecture
Note argumentaire de la contribution
Outre les auteurs, dont les contributions constituaient la matière première de cet ouvrage, celui-ci a pu voir le jour grâce aux efforts et dévouement de quelques élèves qui, pendant un semestre, ont consacré une grande partie de leur temps à cette tâche et qui méritent la reconnaissance de tous ceux à l’édification de qui ces études serviront.

Les travaux d’étudiants présentés dans ce volume sont dans leur grande majorité le résultat des cours tenus régulièrement à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts à Paris, pendant les années scolaires 67-69 dont la durée d’études réelles était réduite à deux semestres. Quelques documents proviennent également des séminaires organisés pendant la même époque à l’Ecole Spéciale d’Architecture de Paris, à l’Université Permanente d’Aix en Provence, à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris et à l’Ecole Nationale d’ingénieurs de Strasbourg.

La première période de cet enseignement était axée sur la théorie qui consistait dans l ‘étude morphologique des ensembles linéaires, planaires, spatiaux, par des moyens topologiques, stéréométriques, combinatoires, avec mention de leurs applications éventuelles comme systèmes constructifs, circulatoires et urbanistiques. Basées sur des notes polycopiées éditées sous le titre de Cours de Géométrie Constructive-Morphologie « dont la lecture préalable était exigée au fur et à mesure de l’avancement, les conférences ont eu lieu régulièrement chaque semaine, en tout 26 séances de deux heures animées parfois de discussions et fréquemment par des projections de diapositives illustrant les sujets traités. Complémentairement, des travaux pratiques étaient organisés ; ils consistaient en manipulations combinatoires à base de figures et volumes simples.

La deuxième période, qui produisait la quasi-totalité des travaux exposés ici, était dominée par des exercices d’initiation à la construction, ayant pour but de relier les acquisitions morphologiques et statiques. Pour chaque exercice un sujet était donné dans le cadre duquel l’étudiant devait choisir son programme particulier. Le développement de l’élaboration était suivi par des consultations bihebdomadaires et devait être rendu sous forme de maquettes, dessins, photographies et mémoires rédigés.

L’évaluation des exercices était confiée à l’ensemble des étudiants participant au séminaire, l’enseignant se réservant le rôle de modérateur. Environ deux-tiers des travaux ont été acceptés après les critiques effectuées au cours de plusieurs séances collectives très fréquentée. Toutefois, au-delà de la réussite dans l’expression ou le rendu, de même qu’au-delà de la perfection des détails techniques, la présentation des exercices suit un classement morphologique: mémoires, monographies et comptes-rendus de chantiers sont rangés par ordre de complexité des sujets étudiés.

En guise de discours méthodologique sur l’expérience pédagogique même, on se bornera à rapporter ici dans !’ordre chronologique l’essentiel des textes des programmes distribués, suivi de notre projet pour la création d’un séminaire et laboratoire de recherche structurale, car l’institut dont le nom figure au frontispice de cet ouvrage et qui résume sa production n’existe pas.

Le modèle de ces travaux de co-création, réalisés par équipe, a aujourd’hui un caractère pionnier qui apparait exemplaire sur le plan pédagogique face aux aspirations à l’autoconstruction de nombreux autopromoteurs de l’habitat participatif. Intégrés à la matériauthèque la communication de ces travaux aux partenaires du projet Cooper’actif se révèle très pertinente. Un projet de chantiers-écoles spécifiques dédiés à la formation de futurs auto-constructeurs à partir de la matière végétale et des matériaux bio-sourcés est d’ores et déjà envisagé dans le cadre d’un parcours innovant de formation, en partenariat avec les établissements d’enseignement et de promotion agricole et les écoles d’architecture.

Abécédaire
ANNEXE – ARCHITECTURE – ASSEMBLAGES AUTOTENDANTS – CHALET DE VACANCES – CHARPENTE PLIANTE – CONSOMMATION – CONSTRUCTION – COUP DE BAMBOU – COUPOLE EN P.H. – COUPOLES ISOTROPIQUES – CUBE ADOUCI – DENT DE SAGESSE – DODECAEDRES – DÔME ELASTIQUE – EDIFICES POUR L’AGE NUCLEAIRE – EQUIPEMENT – FER A REPASSER – FORMES – GEOMETRIES –  GEOMETRIE POLITIQUE –  GRACE – HEXICOSIEDRE – HYPERSOLIDE – JEU DE DISQUES – LES STRUCTURES – MAT AUTOTENDANT – MAT CHINOIS – MATIERES –  NAPPES EN P.H. – PARABOLOÏDES HYPERBOLIQUES – PARTITIONS PLANAIRES – PESANTEUR – PLIAGES – PNEUMATIQUES – POMME DE PIN – PRISME OCTOGONAL – PRODUCTION – PROGRAMMES – PYRAMIDE TRIRECTANGULAIRE – RESEAUX A CHARNIERES – RHOMBOHEXAEDRES – ROUES DE BICYCLETTE – STEREOTOMIE – STRUCTURES EN FEUILLARD – SUPERCUBES – TETRAEDRES – TETRAKAIDECAEDRES – TISSAGE A CARTON – TORE – TRESSAGES – VOIES URBAINES
Nederlands NL English EN Français FR Deutsch DE Polski PL