ECM-0185
Echelles de l’habiter

Nature Ouvrage papier
Titre Echelles de l’habiter
Auteurs Jacques Lévy
Date de publication 2008
Nombre de pages 370
Pays Fr
Editeur PUCA Grande Arche de La Défense Paris Sud 92055 La Défense Cedex
Lien internet www.certu.fr  et www.urbanisme.equipement.gouv.fr/puca
Lieu de consultation ou mode d’accès CERTU –  9, rue Juliette Récamier 69456 Lyon Cedex 06
Note argumentaire de la contribution
Cet ouvrage est le fruit d’une enquête qualitative et quantitative sur l’habiter des individus et l’être-habité des lieux. Les réflexions suscitées ont révélé une grande ouverture des possibles pour les individus comme pour les lieux. Des niveaux se sont dégagés comme pertinents : les espaces publics, des morceaux de villes plus grands que les anciens quartiers « villageois », les aires urbaines fonctionnelles.

Deux grands types de rythmique se sont dégagés :

  • On ne fait plus, et de moins en moins, la même chose tous les jours.
  • Les lieux aussi tirent leur personnalité de ces jeux sur les rythmes intra- journaliers, mais aussi inter-journaliers.

Plus que les échelles se sont les métriques qui constituent les éléments de différenciation entre les situations et sont au cœur de la grande question de ville souhaitée, avec une opposition métrique pédestre- métrique automobile qui rend compte des différences constatées entre les individus, les époques, les lieux.

Dans la parole donnée aux habitants, – et c’est ce qui peut intéresser au premier chef les acteurs participant au projet Cooper’actif-, on constate qu’autant les stéréotypes que l’ouverture à l’innovation sont présents dans les images et dans les lieux. Les représentations et les pratiques expriment les mêmes cohérences et contradictions et in fine se complètent et se télescopent pour constituer un véritable « capital social ».

Cette figure constituée ici de « capital social » pour laquelle les marges de manœuvre et de libertés des individus, leurs choix personnels, à court et moyen terme, semblent avoir joué un rôle majeur sur la réalité observée par les chercheurs dans les lieux ciblés, peut être mise en miroir avec le cheminement des groupes d’individus aspirant à des formules diversifiées d’habitats dit participatifs ou coopératifs. En ouvrant dès l’amont tous les possibles pour les échelles de leurs actions et désirs de prise en compte et d’intégration de leurs « voisinages », – lieux et habitants- la constitution d’un tel « capital social » apparait envisageable à de très nombreuses échelles, depuis le plus petit hameau groupé rural, en passant par l’écovillage ou tout autre quartier urbain, jusqu’à la ville et tous ses espaces environnants. D’où l’intérêt d’insérer cet ouvrage, particulièrement évocateur de l’importance des échelles de l’habiter dans les démarches participatives, dans la matériauthèque du projet européen pour un Habiter ensemble autrement demain.

Abécédaire
ACTUALITÉ – AGENCEMENT – ANALYSE – CAPITAL SOCIAL – CARTOGRAPHIE INTERACTIVE-  CONNAISSANCES CONSTRUCTION MÉMORIELLE – CONTEXTE – CONTRAINTES – CONVERGENCES – DÉBAT- DÉMARCHE LOGIQUE – DÉSENCLAVER – DIVERSITÉ DES PROFILS SPATIAUX –  ÉCHELLES D’ESPACE – ÉCHELLES DE TEMPS – ESPACE – HABITER – HYPOTHÈSES – LA MAISON COMME MONDE – LE MONDE COMME MAISO – LIBERTÉS – LIBERTÉ SPATIALE – LIEUX ET LIENS – LIEUX HABITÉS – LIEUX REMPLIS –  LIEUX VIDÉS – MÉTHODE – METRIQUES – MOBILITÉS – MONDE MULTIMÉTRIQUE – MONDE MULTISCALAIRE – OBSERVATION – PERSONNALITE DES LIEUX – PEUPLEMENT – PHASES DE LA RECHERCHE – PROTOCOLE- QUOTIDIENNETÉ – REALITÉ – RYTHMIQUE-  SOCIÉTÉ – SPATIALITÉS – STRATÉGIES D’HABITAT- TEMPORALITES DYNAMIQUES – URBANITÉ – VIE QUOTIDIENNE – VOISINAGES – VIRTUALITÉS
Nederlands NL English EN Français FR Deutsch DE Polski PL