ECM-0042
Projet SAULE (Symbiose Agriculture Urbaine et Logement Ecosystème)

Nature Publication numérique
Titre Projet SAULE (Symbiose Agriculture Urbaine et Logement Ecosystème)
Ferme du Chant des Cailles – Quartier des Archiducs-Logis Floréal – Bruxelles
Auteurs saule@eru-urbanisme.be
Date de publication 2017/2020
Nombre de pages 12
Pays Belgique
Editeur
Lien internet saule@eru-urbanisme.be; mhanssens@chantdescailles.be
Lieu de consultation ou mode d’accès http://www.chantdescailles.be/saule/

 

Note argumentaire de la contribution
SAULE est un projet de co-création réunissant des citoyens, des professionnels de l’agriculture urbaine, des chercheurs, des spécialistes de l’information sociale et des urbanistes (l’Agence Alter, l’ERU, la Ferme du Chant des Cailles, le LOCI (Université Catholique de Louvain). L’objectif est de réfléchir ensemble aux liens possibles entre les projets d’agriculture et de nouveaux logements en ville. Le projet se centre sur la Ferme du Chant des Cailles à Watermael- Boitsfort et sur le quartier des Archiducs – Logis-Floréal. Ce terrain, mis à disposition de manière provisoire par le Logis en 2014 aux citoyens dans l’attente d’un projet de logements, a toujours été dédié à la fonction agricole. Les terres cultivables sont rares sur le territoire bruxellois, de même que les terrains à bâtir. Il arrive dès lors que ces deux fonctions s’affrontent. Le projet SAULE a commencé en mars 2017 et s’est terminé en mars 2020. Il vient à la rencontre d’un quartier en étudiant les conditions de développement harmonieux à la fois de la fonction logement – et plus généralement de « l’habiter » – et de la fonction agriculture urbaine. A l’échelle du quartier comme à l’échelle métropolitaine. Le but des études n’est pas de fournir une réponse définitive mais bien d’expérimenter ensemble (citoyens, professionnels et chercheurs) afin de renforcer la capacité des citoyens à y participer. Et encore de proposer des outils aux opérateurs publics pour penser la ville de manière moins cloisonnée, avec d’un côté le logement et de l’autre côté l’agriculture urbaine.

A l’issue de cette étude innovante, un point est fait sur l’état des recherches, des besoins mis en évidence dans le quartier, des analyses juridiques, urbanistiques ou encore des divers apprentissages issus des rencontres, visites, etc. Ces recommandations visent à ne plus opposer deux fonctions qui se complètent (habiter, se nourrir, …) mais bien entretenir cette symbiose au sein des nouveaux projets.

Cette opération exemplaire, en ce qu’elle promeut une démarche d’acteurs à la fois en état de projet et de recherche, illustre s’il en était, le rôle majeur que peut jouer sur le plan social, environnemental et paysager, la requalification nourricière d’espaces urbains dits « verts » ou en friches dans la symbiose souhaitée des différentes échelles.

Cela rejoint parfaitement les objectifs du projet Cooper’actif qui sont de mener la réflexion sure « l’habiter ensemble autrement demain » à différentes échelles de temps et d’espace, de la cellule-logement jusqu’au quartier et à la ville.

Abécédaire
2014/2017/2020 – ACTIVITES – 3E COURONNE DE LA REGION BRUXELLOISE WATERMAELBOITSFORTAGRICULTURE URBAINE – ANALYSES – ATELIERS – BELGIQUE – CARTE COLLABORATIVE – CITES – CO – COHESION SOCIALE – CREATION – DIAGNOSTIC – DYNAMIQUES CITOYENNES – ECONOMIE CIRCULAIRE – ECOSYSTEME – EQUIPEMENTS – EVENEMENTS – FONCTION NOURRICIERE – JARDINS – LE GRAND BRUXELLES – LOGEMENT – OUTILS – PEDAGOGIE – PERCOLATION – PERSPECTIVES – PISTES DE REFLEXION – QUARTIER – RAPPORTS – RENCONTRES – SANTE – SANTE MENTALE – SAULE SYMBIOSE AGRICULTURE URBAINE LOGEMENT ENVIRONNEMENT – SERVICES – SOLIDARITES – STRATEGIE – SYMBIOSE – TRAME AGRICOLE
Nederlands NL English EN Français FR Deutsch DE Polski PL