ECM-0040
Habiter

Nature Livret publié catalogue d’exposition
Titre Habiter
Auteurs
Date de publication 2019
Nombre de pages
Pays Fr
Editeur Festival du regard de Cergy pontoise
Lien internet
Lieu de consultation ou mode d’accès
Note argumentaire de la contribution
Pour sa quatrième édition, en 2019, le Festival du Regard  de Cergy a choisi pour lieu le site insolite  de l’ancienne Tour EDF et une thématique particulière qui concerne grandement ce projet  : HABITER
Neuf expositions investiront les 1500 m2 du rez-de-chaussée et dialogueront avec les huit expositions installées en extérieur, dans le parc François Mitterrand et sur le Parvis de la Préfecture.Fidèles à leur habitude, les directrices artistiques ont réuni dans un accrochage collectif intitulé « Habiter vu par… » des ensembles de photographies de grands noms et compagnons de route du festival. Ce sera l’occasion de découvrir les photographies de Cergy en couleur réalisées par un certain Robert Doisneau en 1984… Mais aussi, jamais montrés, les tirages noir et blanc de Jean-Claude Gautrand représentant des blockhaus habités. Egalement l’emblématique immeuble Giron à Cuba par Jean-Christophe Béchet ; la banlieue de Paris par la grande Sabine Weiss ; des œuvres de Lucien Hervé – photographe de Le Corbusier – ainsi que des tirages albuminés d’Eugene Atget. Enfin et toujours dans la Tour EDF, c’est à un habitat imaginaire que nous convie Frank Kunert, lui qui réalise des maquettes d’intérieurs surréalistes et drôles.Sur la Place des Arts de Cergy-Pontoise, on pourra suivre les aventures spatiales de Thomas Pesquet, astronaute de l’Agence Spatiale Européenne, l’un des rares terriens à avoir habité ailleurs que sur Terre, préfigurant peut-être ce qui attend les générations futures. Des générations futures qui ne sont pas oubliées du festival puisque les photographies des enfants de l’école Talentiel de Vauréal sur le thème « Habiter » seront exposées dans la Tour EDF, aux côtés des photographes renommésQuatre bonnes occasions pour le projet pédagogique « Cooper’actif : habiter ensemble autrement demain » de convoquer l’art photographique pour contribuer à définir l’habiter :

Revisiter les classiques avec des grands noms de la photographie, se projeter dans « habiter demain » avec Thomas Pesquet dans l’habiter l’espace extraterrestre, donner un écho à l’œuvre essentielle  des photographes contemporains, qui comme tous les  artistes, par leurs regards  sont si utiles à permettre à l’habitant, au citoyen de se « renouveler » ; enfin, mobiliser la fibre sensible et créative des jeunes est un des objectifs de ce projet.

Abécédaire
2019 AFRIQUE DU SUD – AILLEURS QUE LA TERRE – BANLIEUE – BLOCKHAUS HABITÉS  – CERGY PONTOISE – CHICAGO – CHINE – CHONGQING – CITÉ – CUBA – DÉMOLITION – DEPART – ECOLE  – ENFANTS  – FESTIVAL – FRANCE – GÉNÉRATIONS FUTURES – GHETTOS  – HABITAT RURAL – HABITAT SOCIAL – HABITER – HABITER VU PAR – HONG-KONG – MARSEILLE  – MÉGAPOLESMONDE  – PARC – PARVIS  – PAYS BASQUEPÉRIPHÉRIE DE PARIS  – PÉRIURBAIN PHOTOGRAPHE – PORTRAIT – PRÉFECTURE – REGARD SENSIBLE  – TOKYO – TOUR EDF – TOWNSHIPS – VAUREAL VOYAGE
Nederlands NL English EN Français FR Deutsch DE Polski PL